| - Pro B : La dernière journée - | - Les matchs amicaux - | - Les forces en présence - | - Stats - |
| - Les dernières journées : | - Pro A - | - NM 1 - | - La coupe de France - |

Le lundi 30 juin 2003 à 02h 10mn

Edito


| - Bilan et perspective - |

Retour à la saison 2003 - 2004

- Edito du 30 juin 2003 -
- Pro B : Ca y est ils sont en vacances depuis vendredi. Les joueurs de l'équipe du SCBC sont en congé jusqu’au 11 août, date de la reprise de l’entraînement collectif sous la baguette de Jean-Aimé Toupane.
Pour rappel ! Tous les joueurs ont reconduit leur engagement pour la prochaine saison, au Stade Clermontois Basket Club. Tous, Sauf, Milan Vasic qui a rejoint le club de Boulazac. Remplacé par Stéphane Lauvergne et Benjamin Rey plus un numéro 3, son nom sera annoncé prochainement.
Demba M’Bengue en a profité pour se faire opérer, la semaine dernière, de la cloison nasale qui lui occasionnait des gênes respiratoire.

- Edito du 28 juin 2003 -
- Pro B : (Play-offs) - Finale : La belle.
Bourg en Bresse conserve sa place en Pro A au dépend de Besançon qui s'incline lors de cette troisième manche sur le score de 98-90, alors que les Bisontins remportait la premier mi-temps 49 à 47.

- Pro A : (Play-offs) - Finale : La belle.
Pau-Orthez Champion de France ! Après une deuxième victoire sur l'ASVEL 74-66, (Mi-temps 33 - 31).

 Haut de Page - Edito du 24 juin 2003 -
- Pro B : (Play-offs) - Finale retour.
Une belle est nécessaire pour départager Bourg et Besançon. Qui des deux jouera en Pro A la prochaine saison ? Les deux peut-être ?
Besançon - Bourg 105 - 103 (Mi-temps 42 - 45). Une prolongation de plus pour les Bisontins (78-78), non ! Deux prolongations, (86-86). Les quarts-temps : 25-22 ; 17-23 ; 17-13 ; 19-20 ; 8-8 ; 19-17.
Les points pour Besançon : N'Kembé 27, Taylor 17, Seals 14, Mélicie 14, Dumas 11, Misiraca 11, Coqueran 7, Bouvier 4.
Les points pour Bourg en Bresse : Rahimic 29, Washington 27, Rancik 22, Geary 7, Lafargue 6, Beyina 5, Serrano 4, Erege 1.

Qualification Pro B du 23 juin 2003 / Barrages Pro A / Pro B - Finale Retour
BESANCON : TAYLOR Eric
Nom complet : Eric Marcus TAYLOR
Né le 19/06/1969 à Jackson (Tennessee, USA) - 1.78 m, meneur - USA
Engagé comme remplaçant blessure de Jeff MASSEY jusqu'à la fin de la saison
Repères carrière : 1988-92 : Oakland University (NCAA) - Non drafté - 1992-93 : BG Ludwisburg (Allemagne) puis BCJ Hamburg (Allemagne) - 1993-96 : Telekom Bonn (Allemagne - D2) - 1996-98 : Telekom Bonn (Allemagne) - 1998-99 : Grand Rapids Hoops (CBA) puis UBC Oberwart (Autriche) - 1999-00 : ToPo Helsinki (Finlande) - 200-01 : London Towers (Angleterre) - 2001-03 : Solna Viking (Suède)

- Pro A : (Play-offs) - Finale retour.
Là aussi une belle est nécessaire pour départager le futur champion de France. Pau ou l'ASVEL ?
ASVEL - Pau-Orthez 102 - 78 (Mi-temps 53 - 43).

- Edito du 21 juin 2003 -
- Pro B : (Play-offs) - Finale aller.
Bourg - Besançon 84 - 68 (Mi-temps 36 - 37).

- Pro A : (Play-offs) - Finale aller.
Pau-Orthez - ASVEL 95-73 (Mi-temps 48 - 41).

- Edito du 20 juin 2003 -
- Refus d'engagement du Stade Clermontois - Comme l’année dernière dans un premier temps le Stade Clermontois se voit refuser son engagement en Pro B Ce n’est que partie remise dans la mesure qu’il manquait des pièces, (notamment les intentions de partenariat privé), transmises aujourd’hui même lui permettant ainsi cet engagement qui devrait être annoncé officiellement dans le communiqué de vendredi prochain. Vos réactions...

Communiqué du 20 juin 2003 de Ligue Nationale de Basketball :
Au cours de sa réunion du vendredi 20 juin 2003, le Bureau de la Ligue Nationale de Basketball, sur proposition de la Commission de Contrôle de Gestion, a pris les décisions suivantes :
Ces décisions ne préjugent pas du nombre de clubs engagés dans les divisions Pro A et Pro B. La décision définitive sera donnée après le Bureau de la Ligue Nationale de Basketball.
Toutes ces décisions sont suceptibles d'appel en première instance au Bureau de la LNB.

- PRO B :
Engagement sans réserves : BOURG EN BRESSE (si descente dans cette division), EVREUX, GOLBEY-EPINAL, MAURIENNE, SAINT ETIENNE, SAINT QUENTIN, STRASBOURG
Engagement avec encadrement de la masse salariale au montant budgété par le club : BEAUVAIS, CHALONS EN CHAMPAGNE, MULHOUSE, RUEIL (+encadrement de l'ensemble des charges), ROUEN
Engagement avec encadrement au montant de la masse salariale fixé par la Commission de Contrôle de Gestion : Néant
Refus d'engagement : BREST, CLERMONT
Auditionnés le 3 juillet 2003 : ANTIBES, BESANCON, ANGERS

- PRO A :
Engagement sans réserves : CHALON SUR SAÔNE, NANCY, BOURG EN BRESSE (si le club se maintient dans cette division)
Engagement avec encadrement de la masse salariale au montant budgété par le club : HYERES TOULON, LE HAVRE, REIMS, VICHY
Engagement avec encadrement au montant de la masse salariale fixé par la Commission de Contrôle de Gestion : DIJON, ROANNE (Procédure d'appel en cours)
Mise en délibéré au 27 juin 2003 : PARIS
Refus d'engagement : LIMOGES
Auditionnés le 3 juillet 2003 : LYON-VILLEURBANNE, CHOLET GRAVELINES, LE MANS, PAU-ORTHEZ

 Haut de Page - Edito du 19 juin 2003
- Pro B : Stade Clermontois 2003-2004

Toupane part aux USA faire ses courses

Le coach clermontois Jean-Aimé Toupane s'est envolé, ce matin, pour les Etats-Unis, afin de trouver l'Américain qui renforcera, la saison prochaine, le Stade Clermontois dont le groupe a été reconduit en bloc, à l'exception de Milan Vasic.
- Moins Milan Vasic ! Comme on l'avait laissé entendre la semaine passée, juste après l'élimination en quarts de finale devant Besançon, le Stade, du moins les joueurs à l'exception du Bosniaque, en partance pour Boulazac, ont décidé de rester en bloc.
LE SPORTIF ET L'HUMAIN
ZOOM Lauvergne, M'Bengue, Melody SCBC-Autun NM1 saison 2001-2002
Après une saison blanche, Stéphane Lauvergne a décidé de faire son retour sur les parquets
Parce que l'aventure sportive et humaine, entamée depuis deux ans, a primé sur les aspirations de certains ou les offres plus avantageuses que d'autres, en particulier Demba M'Bengué dont le dossier de naturalisation a avancé, David Melody ou encore Jean-Aimé Toupane ont pu recevoir.
C'est bien et cela prouve surtout que Clermont a eu raison de parier sur ce groupe quasiment "sans passé et sans avenir" comme quelques-uns le lui promettaient. Raison, encore, de confier son avenir à des gens totalement investis dans le projet, qui lui ont donné entière satisfaction au cours d'une première saison en Pro B.
Reste, désormais, à leur donner les moyens de confirmer en 2003-2004 et même de progresser.
DEUX RENFORTS DONT... LAUVERGNE
Pour cela, les joueurs restants ont déjà l'assurance de recevoir deux renforts. Celui de Benjamin Rey, un jeune homme de 24 ans et de 2,10 mètres, désireux d'apprendre ; celui de Stéphane Lauvergne qui a déjà repris l'entraînement pour combler son année blanche et participer activement, la saison prochaine, à un projet clermontois dont il fait, de plus en plus, une affaire personnelle.
Reste, désormais, à trouver le fameux Américain qui, au poste 3, sera véritablement une plus-value comme le souhaite Jean-Aimé Toupane.
Le profil recherché? « Un joueur actif, capable de marquer, de défendre, qui communique sa hargne et soit capable de prendre le match à son compte sur 2 ou 3 minutes », répond l'exigeant entraîneur qui ne prospecte plus trop sur le marché européen.
Pourtant, ce dernier avait des vues, par exemple, sur Trazel Silvers. Mais le Rémois est dans l'attente de sa naturalisation allemande. « Avec un tel passeport, sa valeur va doubler et il ne sera plus dans nos prix, comme les étrangers qui se sont déjà fait un nom dans notre championnat », précise le coach qui, du coup, s'est envolé, ce matin, aux Etats-Unis pour faire ses courses.
Ce dernier a fait jouer ses relations. Ses vieilles relations comme Robert Smith, le lutin magique qu'il avait côtoyé à Monaco, qui dirige aujourd'hui un camp à Détroit. Mais, dans un premier temps, il fera escale à Columbus là où il avait déniché Josh Asselin l'an passé, pour observer quelques joueurs proposés par Manakhian, l'agent, entre autres, du Palois Sellers ou du Vichyssois Turner.
Jean-Aimé Toupane profitera également de son séjour aux USA pour superviser des intérieurs, au cas où Josh Asselin ne serait plus clermontois l'an prochain, Cleveland ayant toujours des droits sur lui qu'il pourrait faire valoir. Mais, on n'en est pas encore là et, pour l'heure, l'autre partie importante se déroule à Paris. Devant la commission de contrôle et de gestion de la LNB où Claude Vazeille, comme tous les présidents des clubs pros, s'est présenté hier. Verdict lundi.

- Edito du 17 juin 2003
- Pro B : (Play-offs) - Demi-finale : La belle. Bourg et Besançon en finale, la première manche, ce samedi 21 juin.

- Pro A : (Play-offs) - Demi-finale : La belle.
Pau-Orthez -ASVEL c'est la finale ! Surprenant...

- Edito du 16 juin 2003
Nantes et Orléans repêchés ! le président de la Fédération Française de Basket, Yvan Mainini vient d'indiquer que le championnat professionnel 2003-2004 serait disputé par 34 clubs et que par conséquent L'Hermine de Nantes et L'Entente Orléanaise 45 relégués en Nationale 1 étaient repêchés.
Le 7 juillet prochain permettra de savoir plus concrètement comment seront constitués les deux poules Pro A, Pro B suite aux décisions prise par la LFB le 20 juin, après l'épluchure des dossiers des clubs déposés à la commission des comptes.

- Edito du 14 juin 2003
- Pro B : (Play-offs) - Demi-finale retour. Une belle est nécessaire pour les deux futurs finalistes. Bourg ou Mulhouse ? Besançon ou Châlons ? Réponses mardi.

- Pro A : (Play-offs) - Demi-finale retour.
Pau-Orthez en finale ! Alors que son prochain adversaire doit jouer une belle, mardi.

- Edito du 9 juin 2003
- Pro B : (Play-offs) - Demi-finale aller. Tous le monde maître chez lui.
Bourg en Bresse s'impose 85 à 70 contre Mulhouse.
Besançon bat Châlons de peu, 75 à 73.

- Pro A : (Play-offs) - Demi-finale aller.
Pau-Orthez a battu Gravelines 86 à 71.
L’ASVEL s’est imposée 84-77 à l'Astroballe, face au Mans.

 Haut de Page - Edito du 9 juin 2003
- Pro B : (Play-offs) - Après l'élimination en quarts de finale, à Besançon

Clermont : c'est déjà demain

La déception, née de la courte élimination en quarts de finale à Besançon, ne doit pas occulter la superbe première saison du Stade en Pro B. Reste, dès aujourd'hui, à en tirer les enseignements, conserver le groupe en place et cibler le recrutement lui apportant une valeur ajoutée et bien vendre le projet. Pour repartir gaillard.

- Le rêve passa si près que la déception n'en fut que plus cruelle. Au terme d'un match bien mené stratégiquement, mais mal achevé, le Stade quitta le parquet de Besançon sur un sanglot, le coeur en charpie, l'âme en chiffon. Et cette tristesse transpira de longues minutes dans un vestiaire plombé par la moiteur et le silence. C'est ainsi, il n'ira pas en demi-finale et cela lui faisait mal.
Mais il faut bien se redresser. Alors les joueurs, peu à peu, sortirent de leur torpeur, se remirent en mouvement. En repensant, notamment, au chemin accompli pour en arriver là, c'est-à-dire plus loin que ce qu'on lui promettait. « Nous devons rester fiers de tout de ce que nous avons fait », réagissait David Melody, quand bien même eut-il du mal à digérer cette élimination, malgré les mots réconfortants de Jean- Aimé Toupane adressés à chacun.

VASIC S'EN VA
« Je suis vraiment satisfait du bilan et je les en remercie tous. Après, même s'il y a de quoi nourrir quelques regrets, il faut rester lucide », glissait-il dans le couloir, en faisant le compte de toutes les petites choses qui ont manqué pour que Clermont passe d'une très belle à une saison extraordinaire : un poil d'expérience, une petite poussée d'adrénaline dans les fins de match, un zeste de lucidité, bref ce qui a fait logiquement défaut à un effectif, ne l'oublions pas, de promus et numériquement limité.

.----------Si le championnat a pris fin, samedi soir à Besançon, la saison n'est pas encore finie. Les Stadistes, après quelques jours consacrés aux entretiens, devront satisfaire à un gros cycle de musculation concocté par Jean-Aimé Toupane, avant de goûter aux vacances.----------

Et le coach de poser, sans transition, son regard à l'horizon 2003-2004. D'insister sur l'impérieuse nécessité de se renforcer, de « ne pas se tromper sur le choix des hommes », pour se lancer gaillardement dans une deuxième campagne pressentie plus difficile. Parce que l'euphorie de la montée et l'effet de surprise seront passées. Parce que le prochain championnat, au regard des mouvements et des ambitions qui s'aiguisent ici et là, s'annonce plus homogène, plus dense et même plus long si la dernière tendance se confirme, à savoir de gonfler la Pro B à dix-huit clubs plutôt que la Pro A afin de ne pas alourdir un calendrier déjà chargé avec les compétitions européennes. Dans un premier temps, l'urgence est d'abord de conserver l'effectif en place. Pour l'heure, un seul départ est annoncé, celui de Milan Vasic. Le Bosniaque, qui se sentait pourtant bien à Clermont où il est apprécié, a fait le choix de partir à Boulazac, un club montant en N1 qui lui a fait une proposition financière et sportive, en l'inscrivant comme un élément majeur dans son projet, difficile à ignorer.

LAUVERGNE REPREND REY ARRIVE
Le coeur peint en « bleu et rouge », tous les autres devraient rester et, du reste, signer cette semaine des avenants au contrat, en vue d'une réactualisation de leurs salaires au regard de la saison accomplie. Toutefois, il reste le cas Demba M'Bengue. Fortement sollicité, tout comme David Melody, le Sénégalais est toujours dans l'attente de sa naturalisation. Certes, le Stade devrait avoir la possibilité de pouvoir aligner deux étrangers, même s'il devait attaquer l'exercice à venir avec son actuelle nationalité, puisque l'Union européenne a signé les accords « Cotonou » avec des pays d'Afrique et des Caraïbes, ce qui lui permettrait d'entrer dans le cadre étendu des joueurs au statut communautaire.
Seulement, Demba M'Bengue tient à devenir Français et c'est la clé de son réengagement à Clermont. Ce qui est important car la présence ou non de ce joueur pilier peut exercer des influences sur les décisions de Jean-Aimé Toupane et de Stéphane Lauvergne. Ce dernier, dont la lassitude a disparu après une année blanche, envisage fortement de reprendre tout en tenant son rôle de directeur sportif, mais dans le seul cadre d'un challenge sportif ambitieux, donc dans une équipe conversant l'intégralité de son noyau fort.
Son envergure physique, son impact et son métier seraient assurément un plus pour une équipe qui devrait prendre de l’altitude avec l’arrivée (c‘est quasiment fait) de Benjamin Rey. Ce jeune intérieur (24 ans) de 2,10 m avait déjà côtoyé Jean-Aimé Toupane à Toulouse, mais à l'époque n'avait pas voulu faire le pas du professionnalisme pour se consacrer à ses études qui l'ont amené, ensuite, à jouer à la JSA Bordeaux et à La Rochelle, où il tenait un rôle essentiel. Son diplôme d'ingénieur en aéronautique en poche, il a décidé de se réinvestir à fond dans le basket et a demandé à JAT s'il voulait bien le faire travailler. Cette démarche, qui assure de sa motivation, a séduit l'entraîneur, tout comme sa taille, sa vélocité, ses qualités de contreur et sa marge de progression.
Reste le chapitre du ou des étrangers, selon l'orientation que prendra la carrière de Josh Asselin. Dans l'immédiat, la priorité est de renforcer le poste 3 par un joueur physique et créateur et, dans cette perspective, Jean-Aimé Toupane pourrait partir, comme l'an dernier, prospecter dans les camps US pour trouver une « perle» encore inconnue, sachant que les joueurs à la réputation établie en France n'entrent pas, en règle générale, dans les possibilités financières clermontoises.
Voilà ainsi les souhaits exposés. Et si ses voeux sont exaucés, JAT devrait donc disposer d'un groupe étoffé à onze éléments, à même de stabiliser le club en Pro B, voire le faire progresser dans la hiérarchie comme espéré. Mais, avant tout, il faut encore attendre que celui-ci passe le 18 juin prochain l'épreuve de la Commission de contrôle de gestion de la LNB avec succès.
Or, cette dernière partie risque d'être tout aussi serrée que celle de Besançon.

| - Pro B : La dernière journée - | - Les matchs amicaux - | - Les forces en présence - | - Stats - |
| - Les dernières journées : | - Pro A - | - NM 1 - | - La coupe de France - |

Les Diapos

Les Vidéos

Vos réactions

EDITO de la

L'équipe 2002 - 2003
Qui va rester ?
Fabrice Périac ?
Régis Racine ?
Naïm El Khdar ?
Milan Vasic ?
David Melody ?
Benoît Braun ?
Josh Asselin ?
Dounia Issa ?
Demba M'Bengue ?
Jean-Aimé Toupane ?
Qui garderiez vous ?
Fabrice Périac ?
Régis Racine ?
Naïm El Khdar ?
Milan Vasic ?
David Melody ?
Benoît Braun ?
Josh Asselin ?
Dounia Issa ?
Demba M'Bengue ?
Jean-Aimé Toupane ?

Résultats
-La prochaine journée-
 Les Partenaires du Stade Clermontois Basket
 Des Volcaniques au match  Stade Clermontois BC - Rouen
 
 Retour Accueil  Haut de Page
 

Stade Clermontois Basket Auvergne
Maison des Sports Places des Bughes 63000 Clermont-Ferrand
Tél : 04-73-90-31-76 - Fax : 04-73-90-65-58 - Email : le secrétariat
site internet : www.stadeclermontoisbasketauvergne.com
Bureaux ouverts : 9h - 12 h / 14 h - 18h Fermés le samedi.
Copyright © 2000 - 2018 - Tous droits réservés - Conception : IPHI63.com


Dernière modification le 01/01/1970 à 00:00
 Abonnement , tarifs ...  Les nouveautés du site ...  Les Jeux pour gagner des entrées Le Forum pour dialoguer avec les supporteurs et les joueurs